« Aux marches du Berry et du Poitou, le manoir et ses dépendances sont situés sur le sommet d’un coteau boisé qui domine la rive gauche de l’Anglin. En suivant la route qui conduit d’Ingrandes à Mérigny, lorsqu’on promène ses regards sur le vallon, on ne tarde pas à apercevoir sur le sommet du coteau qui règne sur la rive gauche de l’Anglin, un petit castel qui, du milieu des bois qui l’entourent, détache ses deux tourelles couvertes en ardoises et un élégant belvédère… Un tapis de verdure se déroule des pieds du château jusqu’au bord de la rivière. »
Histoire du Blanc et de ses environs, 1868 .